Enfin le départ !

Nous attendions une « fenêtre » météo favorable de 2 ou 3 jours, (pas facile en ce mois d’avril pluvieux !), et elle s’est présentée ce lundi 18 Avril ou nous avons pu prendre le départ sous un soleil radieux. Ce moment nous procura une sensation bizarre faite de joie profonde, (quel bonheur et quelle chance de pouvoir partir pour plusieurs mois sur les chemins) et d’un petit sentiment de tristesse de laisser notre confort, nos habitudes, etc… Une grande première pour nous deux…

Le 18 Avril, jour du départ

Quelques heures de marche plus tard et nous voilà à organiser le premier bivouac, ce sera sur la terrasse d’un chalet en « Fust » un peu isolé, à l’abri du vent et des regards, mais avec un parc clôturé tout autour, ce qui va bien nous arranger pour le coup, car nos 3 lascars de compagnons vont profiter d’un moment d’inattention de notre part pour sortir du parc électrique que nous leur avions préparé, l’herbe étant toujours plus verte dans le jardin du voisin, c’est bien connu! Il nous faudra un bon moment pour leur faire entendre raison …. Mais depuis, total respect des parcs que nous avons montés. Cette première nuit dehors fut fraîche (-5°C) mais notre équipement fit face sans problème et nous n’avons pas eu froid.

La première étape sur la terrasse d'un chalet en construction. Il fait -5°c

La seconde étape se fit sous le Tipi monté dans un bois dominant le parc des chevaux, un coin super tranquille au fin fond de la Creuse, vous voyez le genre!

Puis nous serons gentiment accueillis par un couple et leurs 2 enfants qui nous prêterons un hangar pour dormir au sec mercredi soir car la pluie menace et c’est dans une benne que nous installerons nos duvets.

On sait que chaque jour va nous apporter son lot d’imprévus, de rencontres parfois improbables , de galères et de fatigues, mais aussi de grands moments de plénitude et beaucoup de plaisir à partager notre quotidien avec nos chevaux et mules.
Jeudi et Vendredi seront plus « humides », ce qui va nous obliger à une pause forcée samedi toute la journée pour cause de pluie battante.  Nous en profitons pour faire sécher vêtements, chaussures et matériels sous le tipi grâce à un petit poêle à bois que nous transportons démonté dans une caisse de bât, et nous avons là l’occasion de parfaire notre organisation dans cet habitat réduit certes, mais néanmoins assez confortable et spacieux, car nous sommes bien certains que d’autres journées à la météo capricieuse seront du voyage dans les mois qui viennent.

Montage du tipi sous la pluie

Le poêle à bois pour se chauffer et faire sécher matériels et vêtements

Pour faire chauffer l'eau du thé, de la cuisine, de la vaisselle, de la toilette...

Et nous espérons que le déluge aura cessé demain Dimanche pour pouvoir nous remettre en selle, direction le Forez.

5 réactions au sujet de « Enfin le départ ! »

  1. bonjour la compagnie,énorme l’expression de pablo sur la photo du depart visiblement pas habitué aux (bagages) mais toujours digne cela change de marcouville mon gars.
    bonne route a vous

  2. Coucou Mésoké,
    pas trop fatiguée de courir après ces « indiciplinés » à quatre pattes….
    En tous les cas les photos sont sympas, à bientôt

  3. Bonjour Sylvie. C’est une belle aventure qui commence ! Je t’envoie tout mon soutien ! Profitez à fond de tout !!!! J’ai hâte de voir d’autres photos ! Magnifique !!! Grosses bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *