Première semaine belle et chaude…

 

Après révision, entretien plus quelques  modifications et allègement de notre matériel, nous voilà partis Lundi 8 Août sous un soleil radieux en direction du Lac de Vassivière et notre première étape comme beaucoup d’autres se fera près d’un étang proche de « Sardent » pour disposer d’eau à volonté pour les chevaux et pour nous rafraichir !

Sylvie à la préparation des cuirs

Sylvie dans les starting-block

Et cette première étape sera aussi une grande première pour Sylvie qui dormira sous un Tarp (pour éviter la rosée du matin) et aussi les averses nocturnes (nous en aurons 2 cette nuit là).

Nous poursuivons notre route le Mardi 9 Août sous un temps maussade le matin et nous ferons étape près d’un ruisseau dans un petit village « Soubrebost » où un couple d’alertes retraités de 85 ans nous proposera un pré pour la nuit, et surtout quelques pastis très fort dosés !!!

Sylvie à la manoeuvre ...

Sylvie au repas...

Mercredi 10 Août, nous poursuivons notre route en direction du Lac de Vassivière et commençons la traversée de magnifiques forêts, avec quelques rencontres insolites comme un vrai grand collectionneur de deudeuches, mais nous avons aussi de plus en plus de difficultés à trouver de l’herbe à l’étape du soir car tout est grillé par le soleil.

Un collectionneur au fin fond de la Creuse

Nous approchons du lac de Vassivière dans la journée du Jeudi 11 Août avec un temps magnifique, étape de midi au bord du lac, et nous serons obligés de « squatter »  un pré près d’une maison en vente pour pouvoir nourrir les chevaux d’un peu d’herbes sèches et dormir.

Sylvie en tenue de cow-girl !!!

La chaleur annoncée pour la journée nous oblige à mettre le réveil à 5 h du matin afin de partir le plus tôt possible pour éviter de chevaucher sous la canicule, et c’est vers 8 h que nous nous mettons en route à travers ce magnifique Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin. Ça nous change des petites routes goudronnées de la Creuse que nous avions parcourues en Avril car ce sont de magnifiques pistes équestres à travers des forêts en tous genres (feuillus, résineux, landes, etc…) avec un sentiment d’isolement total car nous passons des journées entières sans croiser âme qui vive !!! ( ça tombe bien nous adorons ça tous les deux  !!!)  Puis la fin d’après midi étant là, il nous faut trouver un lieu de bivouac avec de l’eau et de l’herbe et ce n’est pas chose facile par les temps qui courent.

C’est dans le hameau « Le Fouret » en limite sud de la Haute Vienne que nous attendons la réponse d’un agriculteur local pour le prêt d’un parc herbeux au bord de la Vienne.  Il fait excessivement chaud ce jour là et un couple aura la gentillesse de nous offrir 2 bières bien fraîches à consommer sur place ainsi que du pain et du fromage pour le bivouac du soir.

Nous voilà donc prêts à nous installer au bord de la Vienne pour un bivouac paradisiaque où nous pouvons nous rafraichir et nous baigner dans la rivière avec les chevaux (une grande première pour les trois loustics !). Nous passerons une agréable nuit sous la voûte étoilée ….

Samedi 13 Août, levé à 5 h et départ vers 8 h, il fait déjà chaud … Nous débutons la traversée de la Corrèze, et c’est MAGNIFIQUE… C’est vers 14 h que n’en pouvant plus de marcher sous une chaleur intense, nous nous installons au bord d’un étang communal pour faire étape à « La Celle ».

Et de nouveau debout à 5 h le Dimanche 14 Août, direction « Treignac » .

On vous raconte la suite dès que possible …….

Une réaction au sujet de « Première semaine belle et chaude… »

  1. coucou,
    ça fait plaisir d’avoir de vos nouvelles.je vois que tout va bien a part la chaleur,ou est le tipi?
    Ici ça va je remarche enfin.
    a bientôt bises,Monique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *