Une seconde semaine sous la chaleur…c’est l’été !

 

Nous voilà repartis ce Dimanche 14 Août vers 8 h, il ne fait pas encore trop chaud et nous commençons par une sérieuse montée de près de 5 kms,  nous arrivons en haut harassés et trempés de sueur…. Nous poursuivons notre chemin balisé  « Chemin de St Jacques de Compostelle »  jusque vers midi où la chaleur devient vraiment insupportable, il nous faut donc déjà chercher un bivouac. Nous nous arrêtons à l’ombre près d’un étang avant le vieux village Corrézien de Treignac pour une courte pause…

Le lieu ne se prêtant pas trop à un arrêt prolongé, nous reprenons la route en espérant trouver un pré avec de l’eau dès Treignac traversé. C’est sans compter les dénivelés et la durée de la traversée du village qui nous oblige à marcher encore près de 3 heures sous la canicule jusqu’au hameau de « Chaumeil » où nous serons accueillis chez un couple d’agriculteur, les chevaux profiteront d’une magnifique fontaine et d’une clairière bien herbeuse au milieu d’une forêt de pins et nous, d’une bonne bouteille de vin et de 6 œufs frais offerts par nos hôtes que Sylvie va amoureusement cuisiner en omelette « nature ».

Le magnifique village de TREIGNAC en Corrèze

Nous passons une excellente nuit sous un ciel étoilé extraordinaire, et nous repartons Lundi 15 Août dès le lever du jour  en direction de la « Ferme Équestre de Trephy » avec l’idée de faire une pause de 2 jours pour souffler un peu, car debout à 5 h tous les jours plus la chaleur, on fatigue un peu !!!

Nous traversons le Massif des « Monédières » avec de magnifiques chemins dans de somptueuses forêts, et toujours sur un itinéraire fléché  – « Chemin de St Jacques de Compostelle » – « Voie de Rocamadour en Limousin » – jusqu’au Col des Géants où nous ferons une pause « casse-croûte », il n’est que 10h30 et il fait déjà très chaud.

Nous arrivons à destination vers 14 h, content de pouvoir nous poser un jour ou deux dans cette ferme équestre repérée sur Internet le matin même, mais déception, car sans avoir réservé à l’avance, il n’y a pas de place pour nous accueillir en gîte (qui est pourtant vide !) ni possibilité de manger à la table d’hôtes, (les propriétaires sont fatigués !!! ).  C’est sûr qu’en pleine saison touristique, refuser les clients est plutôt original dans ces coins perdus … Pour les chevaux aussi, ce fut un accueil « original »… 18 € la nuit pour 2000 m2 de terrain pentu sans herbe, sans eau et sans clôture, mais quand même avec une poignée de foin moisi…. On s’en souviendra !!!

Nous dormirons néanmoins  près de nos chevaux au milieu des ronces, et on repartira vite fait le lendemain matin de bonne heure, plutôt content de quitter ce lieu aussi peu accueillant. Nous sommes désolés de n’avoir pas eu l’envie de faire de photos de cet endroit !!!

N’ayant plus beaucoup de réserves de nourriture, il nous faut trouver aujourd’hui Mardi 16 Août un village avec une petite supérette, et nous nous dirigeons donc vers St Augustin à environ 3 h de marche sauf qu’une erreur de topographie nous fera perdre une heure et nous trouverons enfin refuge vers 13 h devant le château de « Beyssac » au dessus du village. Une fratrie de jeunes ados nous proposera de nous installer dans leur propriété très ombragée (mais hélas avec beaucoup d’insectes).

Nous leur demanderons de rester le soir et le lendemain Mercredi 17, puis nous trouverons de l’eau et du foin auprès de la châtelaine… La chaleur est à son comble et les chevaux ont soif. Nous devons aller chercher l’eau près du château à environ 300 mètres avec des seaux que l’on nous a prêté, et nos bras vont souffrir de ces transports d’eau pendant 36 h à raison de 25 litres par seau, sachant que chaque animal boira plus de 75 litres toutes les 12 h, on vous laisse faire le calcul ….

Sylvie empruntera un vélo et ira courageusement sous la fournaise faire quelques courses au village, histoire de ne pas mourir de faim et de soif,  le retour sera difficile car le sac est lourd d’un cubi de rosé et de quelques bières (avec un peu de nourriture quand même pour préparer les repas !)   Mais l’orage menace et nous oblige à monter le Tipi par sécurité (mais il ne pleuvra pas cette nuit là !) et pour préparer l’itinéraire des jours suivants, Pascal s’organise un « bureau » en extérieur avec les moyens du bord.

Et c’est seulement 1/4 h après avoir replié  notre abri avant notre départ Jeudi 18 Août de bonne heure le matin que nous prendrons la pluie toute la matinée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le temps s’améliore dans l’après-midi et nous atteignons « Chamboulive » vers 17 h, nous achetons du pain et encore quelques bricoles à manger puis nous nous mettons en recherche d’un lieu pour passer la nuit, et c’est 1 km plus loin qu’un couple charmant nous ouvrira sa grange pour dormir (nous aurons une grande chambre cette nuit là !!!) et mettra à notre disposition un pré bien fourni en herbe avec eau à volonté pour les chevaux.

Ils auront la gentillesse de nous inviter à partager une bouteille de rosé bien frais pour l’apéritif sur une belle terrasse en bois, nous questionnant sur les mules et nous sur le tourisme en Corrèze; ce fut un bon moment partagé.

Nuit au sec, réveil aux aurores et départ vers 9 h en ce Vendredi 19 Août en direction d’Uzerche. Nous emprunterons une partie de la journée, le POC  (Paris – Orléans – Corrèze)  ancienne voie de chemin de fer réhabilitée en voie piétonne, superbe chemin ombragé qui nous mènera directement en ville que nous traverserons au milieu de nombreux touristes. Pressés d’en sortir, nous ferons encore quelques kms avant de rencontrer sur notre chemin Daniel, agriculteur qui nous proposera spontanément un pré, de l’eau, une maison avec cuisine, salle de bain, wc, une voiture pour faire les courses, etc. etc… Du coup, nous décidons de rester le week-end pour nous reposer, et en plus nous éviterons la pluie du Samedi.  Que demandez de mieux ?

On reprend la route Lundi 22 Août et on vous raconte la suite d’ici quelques jours……..

 

Une réaction au sujet de « Une seconde semaine sous la chaleur…c’est l’été ! »

  1. Trés courageux à vous de faire de magnifique voyage ( superbes les photos !!! ) je suis avec vous de mon canapé (ma ptite lamotta tu connais ma passion pour le sport !!!! Mdr ) juste une question ,pour le yeux des cheveux sont cachés sur une de vos photos ? Bisous à vous et caresses aux animaux .valerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *